Lorsqu'un texte est souligné, n'oubliez pas de le survoler avec le curseur ...


            

Retour au début du diaporama




Pour avoir déjà possédé deux modèles du Duster 1, c'est en toute confiance et très impatient que dès sa sortie, j'ai décidé de faire l'acquisition du tout nouveau Duster 2, qui, de l'avis unanime devait être un aboutissement, une merveille. Cela aurait pu être le cas.
MALHEUREUSEMENT...
... pour de nombreux exemplaires, ce véhicule est "mal né"
Outre les problèmes récurrents de climatisation, de carte mains libres, d'ordinateur de bord, de pompe carburant et d'AdBlue pour les versions diesel, de nombreux modèles (que ce soit en version 4X4, 4X2 essence ou diesel) souffrent d'un
véritable "cancer", à savoir un sifflement aigu très vite insupportable qui rend en ce qui me concerne le véhicule inutilisable.

Après des mois de tergiversations, un vain changement de boite de vitesse, des expertises, l'aveu de ce qu'aucune solution n'existe, j'ai, de guerre lasse accepté un remplacement en échange de mon silence.
Cet engagement valait pour un nouveau véhicule irréprochable.
Or :
- Livré le 4 mars 2019, le véhicule de remplacement a, dès le 5 mars été l'objet d'une recherche (restée sans réponse) pour sirènement de la boite de vitesse.
- Le 20 mars, sur ce même véhicule, un changement (sans résultat) de la pompe de gasoil a été effectué en raison d'un défaut de fabrication produisant également un sifflement aigu dans l'habitacle. Depuis, c'est le silence total de la part du constructeur.
- De nombreux plaignants continuent de se voir expliquer, via la « Solution 46405 » que le problème de sirènement de boite est connu et que les ingénieurs du technocentre proposeront une solution dans les semaines à venir. La date de mise en application de cette solution inexistante puisque fictive est reportée de mois en mois depuis fin 2017 (La date actuelle de la solution est : novembre 2020).
- Pendant ce temps, concessionnaires et agents, tout en recevant l'ordre de ne changer aucune pièce, font tout leur possible pour persuader que le problème n'existe pas.
- Lorsque, à force de persévérance, un client mécontent parvient à obtenir un changement de boite, (voire dans de très rares cas de véhicule), c'est toujours sous le sceau du secret et en s'entendant dire « Il n'y aura pas de rappel au vu des coûts engendrés et de la santé financière de Renault. Pas d'action, pas de correction. »
- Le silence assourdissant du service clients qui n'a même pas daigné répondre à mes demandes.
- La morgue, la suffisance, le mépris de bien des interlocuteurs.
- Que mon précédent véhicule touché par le problème et jugé « invendable » soit revendu sans réparation en quelques jours avec 3500 € de marge.
- Que depuis 2 ans maintenant, le plaisr de conduire soit devenu pour moi
"l'angoisse de prendre le volant"

Tous ces faits font que, malgré menaces et intimidations, je m'estime dégagé de toute obligation de ne plus communiquer au sujet de ce scandale. Je veux bien malheureusement avoir été l'un des dindons de la farce, mais ferai tout pour éviter qu'il y en ait d'autres!.

Pourquoi, comme dans le cas des centaines de milliers de moteurs TCE comportant un vice de fabrication, le constructeur continue t'il, en toute impunité, à produire et livrer des véhicules entachés d'un grave défaut répertorié et connu depuis des mois voire des années ...?
IL EST URGENT QUE RENAULT PRENNE SES RESPONSABILITES ...
... en trouvant la vraie solution, en faisant que ses services SAV et son réseau soient compétents, honnêtes, à l'écoute des clients, mais surtout en assumant les conséquences de cette escroquerie qui consiste à fabriquer et livrer sciemment des véhicules comportant des vices connus et répertoriés, fût-ce au détriment de la manne distribuée aux actionnaires ou de certains salaires mirobolants dont la justification reste à prouver ...(et pour lesquels il ne semble pas y avoir de problème de trésorerie).

Monsieur DE MEO, vous avez du travail ...












      






 

Lorsqu'un texte est souligné, n'oubliez pas de le survoler avec le curseur .... et ... mettez le son

Un humble salarié pour sa retraite prochaine,
Décida pour la 3ème fois de s'offrir le fleuron de la marque roumaine.
Cette fois ce serait, un peu par besoin mais surtout par caprice,
Un modèle essence à 4 roues motrices.

Après sept longs mois, passés à savourer les articles d'essais,
Et pour cause de retard, la mise à disposition d'un véhicule de prêt,
La merveille attendue est enfin arrivée.
Hélas le bonheur fut de courte durée.

Produite à la hâte car trop tôt annoncée,
De vices, de malfaçons la voiture est bourrée.
Sur les forums bientôt les clients mécontents en font cas
Mais pour le pire des maux, de solution il n'y a pas.

Car, à certaines vitesses sur les longs trajets,
Ce n'est plus une voiture, mais c'est un vrai sifflet,
Un tramway électrique, un transport de sirènes.
La conduite est pénible avec ces acouphènes.

Encore des mois d'attente, et de vaines promesses,
Une solution miracle arrive : on change la boite de vitesse.
Le remède pire que le mal fait qu'aussitôt le sifflement
Sur tous les rapports est encore plus présent.

Cette fois c'en est trop, et vraiment je me fâche.
Devant ma détermination, le constructeur lâche.
Cette voiture pourrie on va vous la changer.
De guerre lasse, bien qu'y perdant beaucoup, j'accepte le marché.

C'est ainsi qu'en quelques mois chez ce soit-disant grand constructeur,
Perdant 4000 €, tu deviens possesseur
D'un 4X2 diesel d'une couleur non choisie,
Quand un 4X4 essence orange t'avait donné l'envie.

Mais, le pire dans cette histoire peu banale
Est que le nouveau modèle souffre du même mal.
Qui plus est, me voici condamné à une double peine,
Une pompe carburant au mal déjà existant ajoutant sa sirène.

Diesel, essence, 4 ou 2 roues motrices,
Hélas cette voiture souffre des mêmes vices.
Le constructeur s'en moque tant la demande est forte
Mais si cela perdure, les marques seront vite
mortes.

Quant à l'auto reprise à bas coût, car, devenue de l'avis du repreneur, invendable sans réponse technique,
Pour celui-là même qui la jugeait perdue, du jour au lendemain elle a repris
du chic.
Très vite, sans état d'âme, sans réparation, mais pas sans
bénéfice,
Sur le parc occasions pour la refourguer plus vite, une fois encore, on a caché ses vices.

Les agents de la marque, et autres concessionnaires,
Même contre leur gré, pour garder leur enseigne, doivent laisser faire.
Sur ordre,
depuis plus de deux ans, sans réponse et sans solution, ils laissent les plaignants.
Bientôt, pour cette veulerie ils pleureront leurs clients.

Revenons également sur les autres problèmes,
Dans les concessions on vous dit :"Ce n'est pas une béhème",
Mais à plus de 20 000 euros on pourrait espérer
Ne pas se voir fourguer un prototype bâclé.

La clim après deux heures de fonctionnement,
Se croise les bras pour quelques heures de temps.
La carte mains libres est plus que capricieuse,
Et parfois, c'est gênant se montrera vicieuse.

Le bluetooth sans raison perd parfois la mémoire,
Mais reviendra tout seul, il faut garder espoir.
Quant au RDS inexistant, au moteur qui se coupe,
Ce sont autant d'incidents qui remplissent la coupe.

Comme les feuilles mortes, les problèmes se ramassent à la pelle,
Pour autant, le constructeur ne fait aucun rappel.
Il nie, il élude, il rassure, menace et endort,
Il ne faut surtout pas
tuer la poule aux oeufs d'or.

Parfaitement informée, que dit ou fait la presse spécialisée ?
Rien … ! Ces problèmes gênants elle veut les ignorer.
La manne publicitaire est de telle importance,
Qu'elle préfère laisser ses lecteurs dans l'ignorance.





Même si c'était avec "le sourire en plus",
J'ai comme l'impression de l'avoir eu dans l'a...
Quoi qu'il en soit, et même s'il a fallu encore que j'y perde,
C'est avec grand plaisir que j'ai bazardé cette merde.








Dieu que l'on dit fait "d'amour et de bonté",
Même ton représentant sur terre tu n'as pas épargné
Un Duster pour Papamobile, l'épreuve est sévère
C'est je le dirais même le vouer à l'enfer !




20756